Vous êtes ici

Ethologie Equine

Cette rubrique est consacrée à l'éthologie - sans prétention si ce n'est le plaisir de partager quelques informations suite à mes différents stages dans le domaine. A ce sujet, je précise qu'il s'agit d'éthologie scientifique pour éviter de faire l'amalgame entre éthologie et équitation éthologique ce qui est fondamentalement différent.

L'éthologie est une science de l'observation, elle étudie le cheval dans son milieu naturel. Toute intervention humaine est exclue. L'éthologie nous permet de mieux comprendre le cheval en comprenant ses besoins, son comportement, son fonctionnement, ses réactions biologiques, son instinct, sa vie sociale, ses moeurs, sa perception du monde qui l'entoure.

L'équitation "éthologique" - appelée parfois équitation "naturelle" - est basée sur des méthodes de dressage et d'éducation du cheval. Ces méthodes arrivent des Etats-Unis où l'histoire est très liée au cheval et a quelques approches communes avec l'équitation Western (horsemenship). L'équitation Western donne une place importante à l'éducation de base du cheval et au travail au sol et certains de ces principes sont repris dans les méthodes d'équitation "éthologique". Il est d'ailleurs fort dommage que dans l'enseignement classique, si peu de place soit consacré à l'éducation de base et au travail au sol alors que cet aspect est largement abordé par les anciens maîtres.

Soyons conscients que toute altercation entre l'homme et le cheval qui demande un apprentissage au préalable n'est plus de l'éthologie mais une méthode de dressage. 

Dans toutes les disciplines, et ceci est également valable pour l'équitation "éthologique", il y a parfois des pratiquants qui manquent de tacts, des abus voir des cas de maltraitance. La remise en question devrait être une base fondamentale de tout homme/femme de cheval afin d'éviter de s'enfermer dans les certitudes.

Attention : certaines pratiques mise en valeur par des discours enjolivés et biaisés sont discutables d'un point de vu éthique et éthologique. Certaines techniques - dont le nom est associé à l'éthologie - seraient même plutôt à classer dans l'asservisement et la violence psychologique si l'on tient compte du stress aurquel les chevaux sont parfois soumis (pression intense en vase clos, paramètre bioloqiques alarmants; pics  hormonaux, dommages irrevesibles aux cellules, inhibition de l'action, état de choc, etc.).

Quelque soit son orientation - Bon Sens et Ecoute du Cheval devraient être les guides de tout homme de cheval. Quelque soit la méthode ou la façon que nous avons de travailler les chevaux, soyons attentifs aux signes qu'ils nous envoient. Le cheval ne fait jamais quelque chose pour nous contrarier : à nous d'être assez intelligent pour se mettre à leur niveau infiniment plus subtil que le nôtre.

Prenons le temps avec les chevaux, pour en gagner plus tard et ainsi poser un cadre d'apprentissage en "champs détendu".

Ne passons pas à coté de l'essentiel et apprenons à comprendre les chevaux pour mieux les cotoyer.

Cheval Nature 2013 - Roxane Jaccard